Homme rédigeant un mail post-entretien d'embauche

Le mail après entretien d’embauche

Le mail de remerciement différencie positivement votre candidature car il reste rarement pratiqué. Il vous permet en outre de confirmer votre motivation, et de prouver vos qualités d’analyse et de synthèse. Hanane P., conseillère en recrutement chez Société Générale, vous aide à bien le rédiger.

Votre mail post-entretien doit contenir 2/3 paragraphes et être envoyé rapidement après l’entretien d’embauche.

 Pourquoi écrire au recruteur ?

Le mail sert d’abord à remercier le recruteur : pour le temps accordé, pour la qualité des informations échangées, pour la clarté des explications techniques fournies.
C’est aussi un moyen de confirmer votre motivation et votre capacité à répondre aux attentes de l’entreprise : démontrez que vous avez bien compris les missions du poste, ses enjeux ainsi que son environnement.
Enfin, il peut permettre de compléter les informations données pendant l’entretien : réparer un oubli, préciser un point sur lequel vous n’avez pas été très clair durant l’entretien, ou insister sur une compétence-clé.

 Rédiger le mail post-entretien d’embauche

Commencez par remercier le recruteur, vous démontrerez ainsi votre professionnalisme et votre courtoisie. Utilisez pour cela une formule classique, et re-précisez la date de l’entretien et l’intitulé du poste, par exemple : « Je tenais à vous remercier de votre accueil et du temps que vous m’avez accordé lors de l’entretien du (…) pour le poste de (…). »

Réitérez ensuite votre intérêt pour le poste, en évoquant les 2/3 éléments du poste qui vous paraissent les plus motivants et les plus importants. Il s’agit de montrer que vous avez bien compris la mission proposée en illustrant vos capacités d’analyse et de synthèse. Dites par exemple : « Notre échange a conforté mon intérêt pour le poste de (…). C’est un métier avec des missions diversifiées (…) et qui va me permettre ensuite d’évoluer vers (…), ce qui s’inscrit pleinement dans mon projet professionnel. »

Si le poste ne vous intéresse finalement pas, c’est aussi le moment de le dire : vous laisserez une bonne impression au recruteur qui vous a reçu, et il pourra penser à vous pour d’autres missions.

Vous pouvez éventuellement apporter une information complémentaire ou insister sur une compétence clé : « Grâce à mes x années d’expérience en tant que (…), j’ai appris (…), qualités qui me semblent indispensables pour réussir ».

Pour conclure vous pouvez demander au recruteur un retour sur votre candidature : cela montre que vous êtes constructif et humble. Par exemple vous pouvez écrire « Je serais très heureux de recevoir votre avis sur cet entretien, ainsi que vos conseils, afin de pouvoir m’améliorer ».

 À ne pas faire :

  •   Refaire une lettre de motivation : l’entretien vous a fourni de nouvelles informations et doit avoir fait progresser votre réflexion.
  •   Laisser des fautes d’orthographe : veillez à bien vous relire et/ou faites vous relire.
  •   Faire trop long : 10 lignes suffisent amplement.

 À faire :

  •   Prendre des notes rapidement après l’entretien d’embauche, pour envoyer le mail dans les 48h.
  •   Adresser le même mail aux différents interlocuteurs présents lors de l’entretien.

 Liens utiles :

Conseils vidéo pour remercier le recruteur après un entretien d’embauche

 

Hanane P.
Conseillère en recrutement chez Société Générale