Deux jeunes professionnels se serrant la main

Réussir son entretien d’embauche

Votre CV et votre lettre de motivation ont fait mouche et un recruteur vous a fait venir pour un entretien. Nos conseils pour ne pas trébucher.

Avant l’entretien

  • Pour ne pas être trop stressé au moment de votre entretien d’embauche, renseignez-vous au maximum sur l’entreprise et le poste pour lequel vous candidatez. Surfez sur son site internet, lisez des articles qui parle de l’entreprise, cherchez à dégager ses valeurs…
  • Certaines questions reviennent irrémédiablement : Que pouvez-vous apporter à notre entreprise ? Comment voyez-vous le poste ? Quelles sont vos motivations ? Citez-moi vos qualités et vos défauts… Pour ne pas être décontenancé au moment de l’entretien et avoir l’air sûr de vous, préparez vos réponses et faites la liste de ce que vous souhaitez dire ou non.
  • Si vous en avez l’occasion entraînez-vous avec un ami : exprimer à haute voix ses envies, permet souvent de clarifier sa pensée. Si ce n’est pas le cas, faîtes notre test Entrainez-vous aux entretiens d’embauche.

Le jour de l’entretien

  • Habillez-vous correctement. Il n’y a pas de tenue type pour un entretien -cela dépend des codes de la profession que vous exercez- mais d’une manière générale, privilégiez une tenue sobre et classique.
  • Soyez à l’heure. Partez en avance pour parer à tout événement imprévu. Vous pouvez également repérer les lieux la veille afin d’être sûr de ne pas vous perdre.
  • Ayez l’air détendu. Soyez souriant, naturel, tenez-vous droit, regardez votre interlocuteur dans les yeux. « Certaines personnes, lorsqu’elles font face à une question gênante ou embarrassante se mettent à tousser, à rougir, à regarder le sol, à jouer avec leurs cheveux, à se tordre les mains… les recruteurs sont en général experts pour remarquer ces gestes inconscients, même s’il s’agit de mouvements imperceptibles tels que les petits déplacements de muscles. La meilleure façon de combattre ce comportement inconscient est de vous entraîner à l’avance de façon à être à l’aise en toute circonstance », assure Daniel Porot dans L’entretien d’embauche en 202 Questions.
  • Valorisez vos atouts. Vous devez donner envie aux recruteurs de vous prendre dans leur équipe. Au cours de l’entretien, argumentez vos réponses et donnez des exemples précis de vos précédentes réalisations. Privilégiez également les verbes d’action tels que « j’ai réalisé », « j’ai mis en place », « j’ai développé ». Mais se mettre en valeur ne signifie pas mentir ni même faire preuve de langue de bois. Un discours qui sonne faux est rédhibitoire pour les recruteurs.
  • Le recruteur n’a pas le monopole du questionnement ! N’hésitez pas à poser des questions pour obtenir plus de précisions sur le poste, l’entreprise et les conditions de travail. Vous montrez ainsi à votre interlocuteur que vous êtes intéressé par le job.

Après l’entretien

  • Relancer : A la fin de votre entretien, demandez à votre interlocuteur quand il compte vous donner une réponse. S’il ne vous a pas appelé le jour J, attendez un ou deux jours avant de le relancer : il a peut-être pris du retard dans ses dossiers. Si vous ne savez pas quand il doit vous répondre, attendez une semaine avant de rappeler.

 

Caroline Politi – L’Express

Liens utiles

Se renseigner sur une entreprise pour un entretien d’embauche
Check-list entretien
Le mail après entretien d’embauche