Rear view of man with arms outstretched standing against cityscape

Trouver un job à l’étranger

Vous souhaitez partir travailler à l’étranger ? Dominique Perez vous conseille dans votre recherche d’emploi.

Quelle est votre valeur ajoutée ? À votre envie de quitter la France doit correspondre celle d’une entreprise qui a besoin de vous et de votre expertise. Avant d’entamer des démarches « frontales » vis-à-vis des recruteurs potentiels, vérifiez bien que vous avez les atouts et arguments pour convaincre.

Préparez votre projet

Second conseil : « Mieux vaut chercher un emploi à partir de la France, conseille Nela Pavlouskova, du cabinet de recrutement Approach People Recruitment. Il ne faut pas penser que l’on va partir du jour au lendemain, et trouver un emploi qualifié sur place. Le marché de l’emploi est difficile en France, il n’est pas plus simple dans les autres pays, et vous serez aussi en concurrence avec les diplômés du pays que vous visez. »

Une première expérience dans le pays, un stage ou un séjour linguistique, sera un plus parfois obligatoire pour avoir une chance d’être embauché. Ne serait-ce que pour prouver votre maîtrise de la langue du pays, incontournable, même si vous visez un poste en relation avec le marché français.

Identifiez les job-boards

L’utilisation des job-boards institutionnels ou non, français, proposant des postes à l’international, tels que l’Apec, Cadremploi… est un premier pas, mais pas toujours suffisant. Vous pouvez aussi identifier des sites proposant des offres dans tous les pays, spécialisés par métiers, tels que eFinancialCareers pour le secteur de la banque/finance. Vous y trouverez des informations sur les besoins et les tendances des marchés de l’emploi de chaque pays, en plus de pouvoir consulter des offres d’emploi et de déposer votre candidature.

Mais il est également conseillé de se rendre sur les principaux job-boards des pays eux-mêmes. Certains sites, présents dans plusieurs pays, vous facilitent le travail. Par exemple, sur la page de Monster, vous avez accès à tous les sites emploi du groupe par pays.

« Il faut identifier aussi les équivalents de Pôle emploi par pays, conseille Mikaël Deiller, manager du pôle finance et comptabilité du cabinet de recrutement Michael Page International . Et connaître les pratiques. Au Luxembourg par exemple, une entreprise ne peut pas publier une offre sans l’avoir déclaré au service public de l’emploi, l’ADEM. » Pour avoir la liste des équivalents de Pôle emploi dans les pays européens, ainsi que les principaux job-boards, on peut notamment consulter le site Eures, proposé par la commission européenne.

Postulez directement dans les entreprises et cabinets de recrutement

De même, plutôt que de passer par les cabinets de recrutement en France, adressez-vous directement à leurs bureaux à l’étranger. « Si vous cherchez un poste en contrôle de gestion en Suisse, il est conseillé de postuler directement chez Michael Page en Suisse, conseille Mikaël Deiller. Idem, rendez-vous sur les sites locaux des entreprises pour consulter leurs offres d’emploi plutôt que de passer par les sites français. »

Faites jouer les réseaux

Comme en France, la présence sur les réseaux sociaux devient un incontournable pour repérer des besoins des employeurs, et se faire identifier sur ses compétences. Inscrivez-vous sur des réseaux implantés dans plusieurs pays, comme Linked-in, ou Xing, ou propres aux pays, et joignez des groupes de discussion, invitez des contacts dans les entreprises qui vous intéressent.

 

Dominique Perez – L’Express. Dominique Perez est journaliste spécialisée dans les questions de formation et d’emploi.