Femme travaillant sur un ordinateur

9 conseils pour réussir sa lettre de motivation

Faire la différence. Tel est l’objectif de chaque candidat au moment de la rédaction de sa lettre de motivation. Suivez le guide.

À quoi sert une lettre de motivation ?

La lettre de motivation est le premier contact que vous établissez avec les recruteurs. Prenez le temps de soigner votre rédaction car c’est votre sésame pour obtenir un entretien d’embauche. Ne perdez pas de vue que, lorsqu’il s’agit d’une candidature spontanée, personne ne vous attend. Il faut donc se montrer convaincant pour que les recruteurs aient envie de vous rencontrer.

La lettre de motivation est-elle indispensable ?

Les avis sont partagés sur cette question. Certains DRH affirment qu’ils ne lisent jamais les lettres de motivation car ils les trouvent souvent fades et peu convaincantes. D’autres, au contraire, voient d’un mauvais œil l’envoi d’un CV seul. « Accompagnez toujours votre CV d’une lettre de motivation, conseille Dominique Perez dans Le Guide du CV et de la lettre de motivation. Sa présence n’est pas toujours essentielle mais son absence sera remarquée ». Si vous envoyez votre candidature par mail, mettez en pièce jointe votre CV et votre lettre et écrivez dans le corps du mail, un petit texte de présentation.

Quelle longueur doit-elle avoir ?

La lettre de motivation doit être courte et percutante. Elle ne doit pas excéder une page afin de ne pas décourager les recruteurs. Ne détaillez donc pas votre parcours, choisissez deux ou trois expériences en rapport avec le poste que vous désirez et développez-les.

Comment la démarrer ?

L’accroche est déterminante. C’est la première image que le recruteur se fait de vous. Évitez les phrases toutes faites du type : « Très intéressé par votre entreprise, je souhaite intégrer votre service ». Privilégiez une accroche courte et directe qui donnera envie à votre interlocuteur de lire le reste de la lettre. N’hésitez pas à faire preuve d’originalité.

Comment organiser ma lettre de motivation ?

Daniel Porot, spécialiste de la gestion de carrière et de la recherche d’emploi, préconise d’écrire sa lettre de motivation sur le modèle « vous-moi-nous » :

  • vous : montrez à l’entreprise que vous connaissez bien son activité et ses valeurs. Appuyez-vous sur des exemples concrets (une réalisation du groupe, une interview donnée par un membre de l’entreprise…). N’excédez pas un paragraphe.
  • moi : parlez de votre parcours et de vos réalisations sans être exhaustifs.
  • nous : terminez votre lettre en montrant à l’entreprise que vous souhaitez mettre vos compétences à leur service.

Comment s’adresser à une entreprise ?

Vous devez absolument personnaliser votre candidature. Ne faites pas de copier-coller en ne changeant que le nom de l’entreprise car les spécificités de chaque société sont différentes. De même, les flatteries sont inutiles. Commencer sa lettre par « votre entreprise prestigieuse a révolutionné le monde de… » ne vous aidera pas à décrocher un entretien. Privilégiez des faits concrets et marquants.

Comment parler de soi ?

Soyez précis et concret. Donnez des exemples, si possible chiffrés, de vos réalisations. Les faits sont plus efficaces que les grands discours. Pour ce faire, bannissez les verbes « je pense », « j’imagine » ou « je peux », optez plutôt pour des verbes d’action comme « je fais » ou « j’ai réalisé ». De même, n’hésitez pas à utiliser la première personne du singulier. Vous devez vous montrer sûr de vous : « ne vous comportez pas en demandeur d’emploi mais plutôt en offreur de services », assure Daniel Porot.

Dois-je écrire une lettre manuscrite ?

La plupart des DRH préfère aujourd’hui avoir une lettre écrite à l’ordinateur : plus claire et plus aérée, elles se lisent plus facilement et permettent à votre interlocuteur de gagner du temps.

À quoi dois-je faire attention ?

Les fautes d’orthographe sont rédhibitoires dans une lettre de motivation. Pour mettre toutes les chances de votre côté, faites-vous relire par une ou plusieurs personnes. Si personne n’est disponible, lisez votre lettre à haute voix : vous vous rendrez plus facilement compte des fautes de syntaxe.

 

L’Express