bandeau_valoriser_competence

Valoriser ses compétences : méthode

Avez-vous remarqué comme il est plus facile de parler des autres que de soi ? Il existe pourtant une méthode simple, destinée à faire émerger l’ensemble de nos compétences. Décryptage par Pierre Denier, fondateur du blog « Haut les cœurs !!! »

Un tableau pour vous aider à les identifier et les répertorier
Sur une feuille de papier, tracez cinq colonnes.

• Dans la première, comme vous le feriez sur un CV, inscrivez les informations relatives à chacune de vos expériences (dates d’entrée et de sortie, mission, entreprise, taille de l’entreprise, localisation, tout ce qui situe votre emploi dans son environnement).

• Dans la deuxième colonne, vous retranscrirez les éléments de la fiche de fonction, vous savez, tous ces points qui ressemblent comme deux gouttes d’eau à l’intitulé d’une annonce emploi… Il s’agit de mentionner tout ce que l’on attendait de vous, simplement.

• Dans la colonne suivante, examinons la réalité, la VRAIE réalité. Pour cela, décrivez une journée type en éliminant tout jargon de votre vocabulaire. Comment dérouliez-vous vos journées, de votre arrivée le matin jusqu’au soir ? Par quoi commenciez-vous, à quoi cela servait-il ? Qu’anticipiez-vous grâce à cette action, ce procédé… ? Si vous commenciez par exemple par un relevé d’e-mails, quel type de messages receviez-vous ? Comment les classiez-vous, les traitiez-vous ? Dans quel but ?
Pourquoi éliminer le jargon professionnel ? Pour entrer dans les détails grâce aux métaphores, au-delà des compétences qui vont de soi.

• Dans la quatrième colonne, travaillons vos compétences… Quel talent avez-vous dû déployer pour réaliser chacune de ces tâches ? Revenons par exemple au relevé des messages : il vous a fallu développer des compétences pour prioriser les informations, déléguer les demandes le cas échéant, bref, traiter chaque point dans un souci d’efficacité. Encore une fois, nos candidatures vont au-delà de la simple corrélation entre une fiche de fonction et les compétences correspondantes. Elles sont toujours infiniment plus riches.
Voilà qui est fait ? Les compétences faisant l’objet d’une preuve ont beaucoup plus de poids que toutes les autres, elles entrent dans le champ de certitude de celui qui vous découvre.

• Dans la cinquième colonne, posez-vous systématiquement la question suivante : ai-je un exemple concret prouvant que j’ai été particulièrement efficace dans cette action ? Creusez, illustrez.

 

Le tableau que vous obtenez est dense, riche en informations. Vous ne retiendrez que les éléments répondant strictement à la demande de l’employeur, à la seule différence que vous aurez travaillé sur tous les éléments importants de votre candidature. Vous maîtriserez chaque réalisation ainsi que votre contribution au développement de vos anciens employeurs. C’est, à ma connaissance, l’un des meilleurs moyens de ne plus répéter : « Je ne vois pas ce qu’il y a d’extraordinaire dans ce que j’ai fait ! »

 

Pierre_Denier_ok

Pierre Denier

 

Fondateur du blog « Haut Les Cœurs !!! »

Pierre Denier conseille et coache depuis plusieurs années de nombreux candidats à l’emploi, de la réalisation du CV à la concrétisation d’un projet professionnel, en passant par une anodine question : « Au fond, qu’est-ce que je veux faire de ma vie ? »
www.conseil-emploi.net
Twitter : @PierreDenier